Faisant partie de l'enchaînement 12-17, 1985-87

 

ENCHAÎNEMENTS 12-30

 

PDF 01/2012 

L'enchaînement 12 C (le début de 7B refait), explications minimales et image, horizontal = vertical, 1m, 1985-87.

650 x 14000

1.0 et 1.12 mb

T Fr 2

PDF

3/2011 

L'enchaînement 17 B, préparation pour la fin de 12-17.

750 x 10000

870 et 838 kb

T Fr 1

PDF

3/2011

ENC 17 B, The Spokesman-Review Spokane Chronicle, Arts visuels par Kathy Brainard Cook, critique qui contenait 17 B, le 17 mai 1987 (2 jpegs).

1000 x 1600

460 kb

anglais

 

PDF

3/2011 

L'enchaînement 12-17 C, explications minimales, 41m, 1985-87. Utilisation d'images à côté d'images et en dedans (haut / bas / ...

750 x 14000

953 et 769 kb

T Fr 2

HTML

3/2011 

 

ENC 12-17 C, la pensée expansionniste, explications minimales de l'enchaînement 12-17 C.

 

319 kb

 

 

PDF

3/2011 

ENC 12-17 C, la pensée expansionniste, explications minimales de l'enchaînement 12-17 C.

800 x 11500

682 et 564 kb

T Fr 1

PDF

3/2011 

 

ENC 12-17 C, chaque forme prépare celles qui suivent tout comme en musique, l'image sans explications.

750 x 30000

1.24 mb

image

 

PDF

3/2011 

ENC 12-17 C, extrait 1 (dessins et peintures).

800 x 12000

1.22 et 1.24 mb

T Fr 1

PDF

3/2011 

 

ENC 12-17 C, extrait 2, explications sur une des manières d'enchaîner des formes en vue de réduire les activités cérébrales, etc.1980s.

800 x 11000

781 et 804 kb

T Fr 2

PDF

3/2011 

 

ENC 12-17 C, extrait 3 (dessins et peintures).

800 x 9500

901 et 931 kb

T Fr 1

PDF

3/2011 

ENC 12-17 C, extrait 4 (dessins et peintures).

800 x 12000

1.31 et 1.32 mb

T Fr 1

18-23C-Unique-125x99

PDF

11/2014 

Enchaînement 18-23 C, "La pensée expansionniste", cet enchaînement est la continuité de 12-17c et fut conçu à partir de rien. Chaque ligne, courbe, forme, nuance, ton, teinte, couleur, lumière, viennent à compléter la sphère expansionniste, soit le mariage du cercle vertical avec l’horizontal. Chaque forme prépare la suivante, même principe que la musique unifiée. Son organisation vise à éliminer le temps ou faire disparaître la présence physique de l’image, etc. Pastel sec, 1988-89.

600 x 30000

 explications minimales "organisation" images 4,5,6 dans le PDF.

611 kb

image

 

PDF

3/2010

 

L'enchaînement 24 C (village sportif, explications minimales). L’utilisation de formes non géométriques à côté de d’autres qui servent de continuité, de la ligne à l’état pur, du mouvement, et de la courbe, 1988-89, etc.

750 x 14000

1.10 mb

T Fr 1

 

 

PDF

3/2010

ENC 24 C, l'image sans explications.

Extraits 3 D, arrangements totaux 21, 22.

750 x 25500

870 kb

image

 

PDF

4/2010

ENC 24 C, extraits 1 (dessins, peintures, arrangement total).

800 x 14000

1.31 mb

T Fr 1

 

PDF

4/2010

ENC 24 C, extraits 2 (dessins, peintures, arrangement sculptural).  

 

800 x 14000

1.76 mb

T Fr 1

 

PDF

4/2010

L'enchaînement 25 C (village sportif, explications minimales). Semblable à 24 C, l'utilisation de la courbe plus avancée, 1988-89, etc.

750 x 14000

1.10 mb

T Fr 1

 

PDF

4/2010

ENC 25 C, l'image sans explications.

750 x 25500

735 kb

image

 

PDF 02/2012

ENC 25 C, extraits (dessins et peintures).  

 

800 x 14000

1.72 et 1.74 mb

T Fr 1

PDF

11/2010

 

L'enchaînement 26 C, visite d’un centre de relaxation qui était censé se réaliser dans le sud de la France. Son organisation parallèle fut conçue selon les saisons, utilisation de la courbe, 1990.

750 x 14000

511 et 977 kb

T Fr 1

 

PDF

11/2010

ENC 26 C, extraits (dessins et peintures).

 

800 x 12500

1.47 et 1.49 mb

T Fr 1

PDF

11/2010

L'enchaînement 27 C, explications minimales, 1991. L’utilisation a) du bleu violet opposé au rouge violet, de formes non géométriques à côté de d’autres qui servent de continuité...

750 x 14000

970 et 965 kb

T Fr 1

PDF

11/2010

ENC 28 C, explications minimales, 1991. ENC 27 fut refait en vue de voir le résultat ou instantanément...

800 x 13000

847 et 867 kb

T Fr 1

PDF

4/2010

ENC 27-28 C, l'image sans explications.

 

600 x 19500

886 kb

image

 

PDF

11/2010

ENC 27 & 28 C, extraits (dessins et peintures 2 D - 3 D).

800 x 12500

1.51 et 1.47 mb

T Fr 1

PDF

11/2010

ENC 27 C, extraits 1 (dessins et peintures 2 D - 3 D).

 

800 x 12500

1.85 et 1.55 mb

T Fr 1

PDF

11/2010

ENC 27 C, extraits 2 (dessins et peintures 2 D - 3 D).

 

800 x 12500

1.61 et 1.41 mb

T Fr 1

PDF 02/2012

L'enchaînement 29-30 C, explications minimales, 1991-92. Transition du figuratif à la géométrie pure...

750 x 14000

1.0 et 1.14 mb

T Fr 2

PDF 02/2012

ENC 29-30 C, l'image sans explications.

600 x 16500

942 kb

image

 

PDF 02/2012

ENC 29 C, extraits (dessins et peintures).

 

800 x 12500

2.13 et 1.90 mb

T Fr 1

PDF 02/2012

ENC 30 C, clefs, explications minimales, arrangements sculpturaux 15, 17, 71 et 72 (tilleul / pin / masonite).

800 x 11500

1.70 à 1.37 mb

T Fr 1

PDF 02/2012

ENC 30 C, clefs, AS 15, 17 (tilleul / pin / masonite).

800 x 14000

1.33 à 1.68 mb

T Fr 1

 

Dans la filière ci haut, le PDF ENC 30 C, clefs... 

 

 

   

PDF

10/2011

EXPOSITIONS

17 (768x1024)

   

2.27 mb

T Fr

En 1

 

 

ENCHAÎNEMENTS (31-40, 48-50, 57-60)

ENCHAÎNEMENTS NATURELS (56, 61-70)

e56,61-70-(50x850)

 

ENCHAÎNEMENT 71

e71-(50x850)

enc63A-As(76a)devant-front 

PDF

8/2013

Enchaînement 71A(1a) As76, cette sculpture - temporairement intitulée “Gardien de la Règle d’or” - ainsi que les enchaînements naturels 61 et 62 influencèrent l'enchaînement 71. Les images sont des vues de devant et du haut. 

1000x14000

1.40mb

T Fr-En 1

enc63A-As(76a)angle 

PDF

8/2013

Enchaînement 71A(1b) As76 (suite), les images sont des vues de différent angles. Plus d'information en 2018.

1000x14000

1.33mb

EXTRAITS de 1-30, 31-40, 48-50, 57-60 (arrangements sculpturaux & totaux)

extraits-1-60-(48x850)

COMPARAISONS 41-47, 51-55, et TRANSITION versus le monde fabriqué 1-

COM-tout-45x850

ENCHAÎNEMENTS (1-11)

 

L'information sensorielle de la vie de tous les jours est l’accumulation des expériences personnelles et celles échangées avec les autres.

Théorie: Enchaînement d’information sensorielle d'un environnement parallèle qui laisse la pensée glisser vers la découverte.

Théorie: Information sensorielle brisée d'un environnement non parallèle qui force la pensée à être presque constamment occupée à essayer de trouver des liens qui servent à réduire les chocs occasionnés par des oppositions trop rapprochées, (le "n'importe quoi" ou presque).

Vous souhaitant de l'information sensorielle unifiée, 

[acceuil] [intro-Fr] [haut]    [discoveries] [connecting images] [VitockeyEn] [SOLOsEn]