Recherche académique supervisée : Les formes (transporteurs de couleur / teintes / tons).

SVP voir le Power Point 1 / transporteurs. Recherche des formes (transporteurs de couleur) dans un contexte scolaire. Lorsque les transporteurs de couleur furent visionés par 200 personnes, âgés entre 18-30, sous ma surveillance, les résultats furent : 99% choisirent la couleur lorsque comparé au gris, la nuance et la texture lorsque comparé à une surface plate et lisse, les courbes lorsque comparé aux lignes droites, l’asymétrie lorsque comparé à la symétrie, la transparence lorsque comparé à l'opacité... Ceci démontre clairement la supériorité des formes naturelles comme transporteurs.

Recherche académique supervisée : La couleur (ci bas) :

Images qui font partie de comparaison 53 B

Version parallèle

Arrière plan = rouge violet / violet

mi plan = les verts (formes rectangulaires) et rouge / orange (cylindre)

avant plan = bleu vert (les formes obliques)

chaque élément (forme) se complète = le processus de la pensée peut reconnaître l'information visuelle soit la pensée expansionniste...

version non parallèle

Arrière plan = rouge violet / violet

mi plan = n'importe quoi (formes rectangulaires) et vert (cylindre)

avant plan = la couleur utilisée par l'arrière plan et le bleue de la mi plan (les formes obliques)

chaque élément (forme) compétitionne visuellement parlant = le processus de la pensée est incapable de trouver une référence universelle...

Les images du haut font partie d’une série d’images qui furent l’objet d’une recherche sous supervision académique. 300 personnes d’âge variant entre 18 et 30 ans de régions urbains extrêmes, visionnèrent ces images pendant deux périodes; une de 10 secondes et une de 60 secondes. Seulement que 10 à 15% choisirent la version parallèle pour la période de 10 secondes. Je considère ce bas pourcentage normal, à cause de la confusion profonde des environnements fabriqués. Par contre 55 à 70% choisirent la version parallèle pour la période de 60 secondes. Ceci explique qu’avec un peu de temps on finit par s’identifier à notre Origine universelle.

 

La dichotomie des résultats de cette recherche pour des images à deux dimensions et statiques laisse voir clairement que lorsque la durée de l’exercice visuel est prolongée, le nombre de personnes qui reconnaissent (inconsciemment) l’information parallèle va en augmentant. Théoriquement parlant, avec des images en mouvement, la période pour reconnaître l’information parallèle devrait être réduite.

 

L’information non parallèle ou brisée oblige la pensée à trouver une réponse qui plus que souvent n’existe pas. Ces questions sans réponses empêchent la pensée d’avoir accès à la connaissance. Théorie : La confusion occasionnée par ceci accumule du stress qui déclenche des comportements négatifs. S V P voir les Power Points  (images parallèles versus non parallèles)  et l’animation “Le mouvement du processus de la pensée”.

CENTRE DE RECHERCHE PROPOSÉ 

Quelques uns de ses buts :

1) Mesurer les effets psychologiques d'un environnement parallèle et un non parallèle.    

2) Évaluer le niveau d’information sensorielle unifiée requis pour stimuler le désir de découvrir, etc.

3) Vérifier des théories comme :  

a) Lorsque nous sommes entourés d’information sensorielle qui s'enchaîne nous pouvons agir clairement et presque instantanément.

b) La majorité des athlètes ont des réflexes plus précis dans un environnement parallèle.

c) La majorité des athlètes jouent pendant une plus longue période dans un environnement parallèle comparé à un non parallèle.

d) L’on réduit les hauts et les bas du rendement des équipes dans un environnement parallèle.

 

Vous souhaitant de l’information sensorielle unifiée,

[intro-Fr] [découvertes]